La partie 4 de l'intrigue est disponible ici!
Venez faire réagir vos personnes suivant la partie de Genesis dans l'intrigue ici!

 :: Exploration :: Pré-Au-Lard :: Pubs & Auberges :: Les trois balais Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prêt pour une sortie? -Ft Scorpius




Invité
Invité
Jeu 6 Juil - 18:42
» Père et fils «
Une sortie à deux?

Depuis la mort d'Astoria, j'essayais au maximum d'être présent pour mon fils, Scorpius. Cela avait été un choc pour lui de perdre sa mère aussi tôt et surtout d'avoir le droit à un enchaînement d'évenements, comme le fait d'être fiancé à une peste.

J'admire mes parents. Ils m'ont toujours élevés d'une façon droite et digne, mais il est vrai qu'ils ont eu plusieurs fois tort. Souvent même. Et Astoria me l'avait bien souligné... Mais depuis sa mort, la famille devient essentielle pour moi, même si je dois effectuer quelques sacrifices.

Je n'avais pas vu Scorpius depuis quelques semaines, alors j'ai décidé de lui donner rendez-vous aux trois-balais. Pour boire un verre. Entre père et fils.
Chose que nous faisions souvent quand il ne buvait encore que des sirops ou des jus de fruits.

Evidemment, mes parents étaient restés au manoir. Comme disait mon fils, ils sont bien trop présent dans notre vie à tout les deux et malgré ma dépression nerveuse, je crois qu'il faut que je continue à aller de l'avant. Profiter plus de mon fils que de ces vieux grincheux... Qu'est ce que je raconte moi? On dirait un adolescent...

J'avais donc acheter deux billets pour l'un des matchs du tournoi annuel de Quidditch, qui se déroulait en France. Cela nous permettrait de nous évader lui et moi, hors de nos obligations et mettre à l'honneur cette passion pour ce sport sorcier.

Accoudé au bar, je discutais tranquillement avec une des serveuses qui m'avait connu adolescent. Je me souviens très clairement de cette période. Une sombre période, mais tellement insouciante. Ah, ce que j'aimerais réavoir 11 ans...

Mon regard se détourne sur un groupe de gamins qui discutent en buvant des bièreaubeurres. L'un d'eux, un Weasley sûrement en voyant la couleur de ses cheveux et son pull tricotté, montrait à ses camarades ses nouvelles acquisitions de farces et attrapes. J'eus un petit rire. Les jumeaux Weasley étaient les meilleurs pour ce genre de choses. D'ailleurs, il me semble que Georges tient toujours la boutique. Je ne l'avais jamais avoué à l'époque, mais ils sublimaient mes journées avec leurs bêtises en tout genre.

Ah période à la fois divine et dangereuse. Je n'avais pas encore rencontré Astoria à ce moment là, mais déjà j'étais en bonne position. Il faudrait que je reprenne contact avec Potter... et Weasley. Je suis conscient que la fille de Ron fait de l'effet à mon fils. Ses joues rougissent quand j'en fais référence. Ah la jeunesse insouciante... Dire que j'avais craqué sur Hermione en 4ème année... Bah, c'est du passé. Je n'avais jamais osé m'aventurer en eau trouble et puis, Weasley avait déjà volé son coeur.

Je pose mon regard sur ma montre. Scorpius ne devrait pas tarder à arriver. il devait être avec Albus sûrement ou d'autres camarades de Serpentard. C'est un brave garçon. Séduisant comme son père, mais discret. Je n'ai jamais été convoqué par Mcgonagall pour quoi que ce soit. Il me rammène des bulletins sublimes aussi. Une vraie perle.

Une gorgée de Whisky pur feu traverse ma gorge qui en frémit. J'aime la chaleur de l'alcool dans ma trachée et surtout la sensation de bonheur dans mon corps quand j'en ingurgite. Moi, alcollo? Non, pas du tout. Je fais attention... Ou du moins j'essaye de ne pas en abuser.
◊ kyro. ldd 016 epicode.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
Ven 13 Oct - 5:43

TEL PèRE, TEL FILS

- Scorpius & Draco -


"On finit toujours par être le fils de son père, quel qu'il soit, et il faut le prendre tel qu'il est."

J’étais un garçon dont on pouvait être fier, tout du moins je suppose. J’étais assidu en cours, j’aimais apprendre et être cultivé. Je n’aimais pas arriver en retard en cours ni me faire surprendre lorsque je suivais Albus dans ses bêtises.
Je pressai toujours Potter pour partir en cours car j’aimais me faire bien voir par les professeurs, de cette façon lorsqu’ils m’attrapaient en train de préparer un coup, ils ne me réprimandaient que rarement.
J’étais un garçon brave, intelligent et compréhensif.

Aujourd’hui, j’avais rendez-vous avec mon père, je lui en voulais pour beaucoup de raisons mais je savais qu’il faisait de son mieux pour se reprendre en main, il essayait de faire au mieux pour que l’on s’en sorte, même si ce n’était pas toujours facile.  Ma mère lui manquait beaucoup, elle nous manquait à tous les deux.
J’aimerais que mon père retrouve quelqu’un, si je n’étais fou d’amour pour Rose, je l’aurais certainement poussé à aller vers Hermione, il m’avait déjà raconté ce qui lui avait plu chez elle, son cran, sa ténacité, j’aimerais qu’il retrouve quelqu’un comme ça.

Je venais de sortir de mes cours et je me précipitai pour retrouver mon père aux trois balais, je m’y rendais depuis mon plus jeune âge, je connaissais la plupart des serveurs mais aussi les ivrognes qui ne quittaient jamais le bar, avaient-ils seulement une maison ?

J’étais malgré tout heureux de voir mon père. Cela faisait longtemps que nous n’avions pas eu un moment juste à nous. Mes grands parents étaient toujours là pour nous reprendre, gérer nos vies (la pourrir accessoirement). J’étais ravi qu’il prenne cette initiative. Je savais que petit à petit, il se remettait du deuil de maman. Il était de moins en moins fermé à la discussion et je souhaitais qu’il se confie plus à moi. C’est pour cette raison que j’avais aujourd’hui décidé d’agir sagement et de ne pas faire mes caprices habituels au sujet de Lucius et de Saoirse.

Je m’éloignais de Poudlard, loin des rire, loin des voix jusqu’à ce qu’elles ne soient qu’un mélange de murmure qui s’éteint dans le brouillard.
Je ressemblais à mon père, mais je ressemblais encore bien plus à Lucius. Comme l’on pouvait reconnaitre facilement un Weasley, on pouvait tout aussi simplement reconnaître un Malfoy. Le teint pâle, des yeux vitreux, de longs cheveux blonds, grand, fin, un visage creusé. Sans le vouloir, je renvoyais une image d’un garçon rebelle et peu agréable alors que j’étais tout le contraire alors j’étais souvent seul et je me remettais en question fréquemment mais j’étais aussi persistant et ambitieux.
Je n’ignorais pas ce que l’on racontait à mon sujet, le fils de Voldemort, et puis quoi encore ? Je n’avais jamais raconté à mon père à quel point j’étais seul à l’école lors de mes premières années, on chuchotait sur mon passage, je faisais peur à tout le monde, personne ne cherchait à me connaitre. Lors de ma première année j’avais une légère dépression. Mon père s’en doutait mais je ne voulais pas lui causer du tort.

Aussi, j’étais habituée à ce que lorsque je rentre dans une échoppe, les bruits cessent. Les regards, on me dévisageait souvent. C’est une chose que j’aimais chez Rose. Elle n’apportait aucune attention aux rumeurs, elle me blaguait souvent à ce sujet : « impossible que ce soit ton père, tu as un nez ! »
Je ris à cette pensée et poussa la porte des trois balais.
Je rejoins rapidement mon père après une enlassade rapide.

« Une bière au beurre s’il-vous-plaît »

Demandais-je avec douceur.

« Bonjour papa, qu’est-ce que tu bois ? » Je pris un air hautain et condescendant « Est-ce une heure pour boire mon cher père ? » Je me moquais ouvertement de Lucius, imaginant qu’il aurait dit quelque chose de ce genre si il avait été présent.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
Sam 14 Oct - 17:10
» Père et fils «
Une sortie à deux?

Un sourire apparut rapidement sur mes lèvres en voyant la silhouette de mon fils. De longs cheveux blonds, une posture imposante, on dirait parfois son grand-père dans ses jeunes années.

Il vint doucement déposer ses fesses aux cotés de celles de son vieux père, avant de commander une bière au beurre. Je finis mon whisky, avant de rire à la remarque de mon fils unique.

- Scorpius, tu auras toujours le don de me remonter le moral. Ne joue pas à ton grand-père, veux-tu. J'ai déjà du le supporter toute la matinée.

Je me mis alors à imiter mon sextagénaire de Père entrain de me considérer comme un enfant. J'eus droit à un rire de la jeune serveuse de l'autre coté du comptoir. Cela me fait légèrement rougir, mais je repris rapidement mes esprits.

- Alors, tes tentatives avec la jeune Weasley? Elle tombe sous le charme ou joue-t-elle au même jeu que sa mère?

J'aime beaucoup cette relation complice avec mon fils. Bizzarement, c'est toujours vers moi qu'il venait concernant les filles. Peut-être le fait d'en parler à Astoria ou à ma mère le gênait? Ou peut-être tout simplement que c'était une affaire d'homme. Je l'écoutais patiemment en me commandant moi-même une bière au beurre.

- Bon, je ne t'ai pas donné rendez-vous ici pour rien. J'ai eu quelques contacts avec une amie et j'ai réussi à avoir ceci.

Sortant deux billets de ma poche, je les tends à mon fils en souriant simplement.

- Après, libre à toi si tu ne veux pas aller avec ton vieux père. Je comprendrais. Considère cela comme un cadeau d'excuses. Je me comporte comme un crétin ces temps.

En voyant les bières arrivés, je lançai un regard à la serveuse qui m'offrit un joli sourire. Je pris alors ma choppe, avant de boire un gorgée. Une mine de satisfaction se dessina sur mon visage.

- La bière au beurre... Cela me rammène à quand j'ai connu ta mère...Tu te rappelles sa manie de toujours essayer de ne pas avoir de moustache de mousse? Et comme nous rions quand elle s'énervait contre la boisson...

J'émis un petit rire nostalgique, avant de regarder à nouveau mon fils.

- Tu sais Scorpius, je crois que je devrais reprendre ma vie en mains. Notre vie en mains. Tu ne trouves pas?
◊ kyro. ldd 016 epicode.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Draught of Peace :: Exploration :: Pré-Au-Lard :: Pubs & Auberges :: Les trois balais-
Sauter vers: