La partie 4 de l'intrigue est disponible ici!
Venez faire réagir vos personnes suivant la partie de Genesis dans l'intrigue ici!

 :: Londres :: Grand Londres :: Rainham Nature Reserve Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journée de merde, vraiment. [Em' x Hades]




Invité
Invité
Ven 14 Juil - 15:05


Être un loup? Pas toujours cool.
Emmy ξ Hadès

Encore une fois, comme à chaque année, l'été revenait.
Et encore une fois, je faisais semblant que cela me faisait plaisir. « Nous restons en contact! », « N'hésite pas à venir me voir », etc, etc. Ces mots se répétaient inlassablement, avant que chacun ne retourne chez soi. Il est vrai que nous gardions contact, dans la meute. C'est simplement qu'il y a une grande différence entre se voir tous les jours et recevoir une lettre de temps à autre. C'est pourquoi l'annonce du tournoi m'avait tant enthousiasmé. Nous allions rester ensemble, du moins à plusieurs reprises. Cependant, je savais que nous allions être séparés dans les équipes. Je n'avais pas peur de confrontés ma famille, comme j'aimais les appeler, c'est simplement je préférais le travail d'équipe avec eux.

Cela faisait un moment que nous étions retournés dans nos maisons respectives. Avec Sam qui était devenu plus distant avec moi, notre habitation ne me semblait plus aussi réconfortante qu'autrefois. La nuit dernière, c'était la pleine lune. L'essence de tue-loup en main et mon courage dans l'autre, je pris un moment à choisir ce que je désirais faire. Puis, mes instincts furent plus forts que moi. Cela faisait tellement longtemps que je n'étais pas transformée. J'aurais tant aimé pouvoir le faire à volonté comme mes confrères, sans pour autant mettre quelqu'un en danger. Je savais que le tournoi se produirait dans la réserve naturelle Rainham, mais que les épreuves n'étaient pas vraiment commencées. Probablement qu'il y avait eu quelques sorts destinés à repoussés les moldus qui avaient été distribués autour du site. Cela me semblait une bonne option et si j'avais faim... J'avais plus de probabilité de tomber sur un animal. C'est peu avant la tombée du soleil que je suis arrivée. Pendant un long moment, j'ai profiter de l'air frais, de la nature. Cet endroit me faisait davantage sentir chez moi que la demeure Murray. Lorsque la lune est montée dans le ciel, j'ai sentit la douleur dans tout mon corps et puis, plus rien.

***

Je sentis le soleil frapper ma peau en premier. C'était une sensation des plus agréables. Mon corps mou était visiblement couché sur le sol, sans que je n'ai véritablement idée de son emplacement exact. L'herbe frais caressait ma peau et je n'avais aucune envie d'ouvrir les yeux. Tout en restant dans un état végétatif, après tout, j'étais épuisée par la nuit d'avant, je sentis finalement l'odeur familière de quelqu'un et c'est ce qui finit par me faire reprendre conscience.

« Hadès ? »

Je me trompais surement.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Always forgive your enemies. Nothing annoys them so much.
Messages : 31
gallions : 332
Avatar : Tyler Posey
Emploi/loisirs : Me promener sous forme de loup dans la forêt interdite
Voir le profil de l'utilisateur



Hades L. Rousseau
Always forgive your enemies. Nothing annoys them so much.
Sam 29 Juil - 4:09
T'aurais dû m'appelerHadès & EmmyRevenir cet été à la maison avait en soit quelque chose de satisfaisant, me permettant de renouer complètement mes liens avec la nature. Cependant, cette année était différente. J’avais construit une réelle meute, et leur absence me manquait vivement tous les jours. Bien que le tournoi annuel rassemblait quelques-uns d’entre nous, je me retrouvais séparé de certains d’entre eux. Freya était avec moi, mais Crystal et Emmy se retrouvaient dans une équipe ennemie. Je sais bien que les filles apprécient la compétitive, mais une part de moi est déçue que nous n’ayons pas pu faire ce tournoi tous ensemble. Après tout, cela nous aurait permis de nous donner une excuse de se voir plus souvent. Non pas que j’ai besoin d’une excuse pour les voir, mais plutôt parce que l’été est telle une drogue qui nous éloigne de nos amis. Enfin, à mon sens.

Déchiré entre le dilemme de voir mes amis tous les jours de retour à Poudlard et l’immense liberté que je jouis de retour à la maison, je me réveille tôt ce matin. Hier soir, je me suis inquiété pour Emmy. Lorsque j’ai regardé le ciel illuminé par la pleine lune, je me suis inquiété pour elle. J’ai eu peur qu’elle n’aille pas pris sa potion, et c’est pourquoi j’ai appelé sur son téléphone. J’ai eu le droit à la boite vocale, et je me suis endormie d’un sommeil léger et troublé. À mon réveil, il est 6h00 du matin. La première réaction que j’ai est de vérifier mon téléphone afin de voir si je n’ai pas reçu une réponse tardive de sa part. Déception. Inquiétude. Je tente de ne pas angoissé pour elle, me disant qu’elle a tous les droits de ne pas me répondre rapidement. Mais pourtant, depuis près d’un an maintenant, je suis présent pour elle lors des pleines lunes. De pas l’avoir été hier me fait sentir atroce intérieurement. Je me suis sali et infidèle. Peu fier. Je tente de me rafraichir l’esprit en m’immergeant sous une douche froide. Je ne réussis qu’à me faire frissonner, et je dois me couvrir d’une veste pour manger mon déjeuner.

Lorsque je suis rassasié, je remonte à ma chambre pour vérifier une dernière fois mon téléphone avant de prendre une décision. 7h00, toujours pas de réponse. Je commence sincèrement à m’inquiéter. Mon instinct me dit que si j’appelle chez elle, elle n’y sera pas. Et je sais que mon instinct se trompe rarement. Je m’empare d’une couverture chaude et de quelques vêtements de rechange pour Emmy au cas où mes doutes s’avèrent justifiés.Je décide de garder ma propre veste en raison de la matinée fraiche, puis je vais cogner à la porte de ma mère. Je lui signifie que je dois emprunter son véhicule, ayant mon permis depuis peu. Elle me grogne un simple «oui oui, laisse-moi dormir maintenant »

Je m’empare donc de ses clés et démarre la voiture pour me diriger vers l’endroit le plus logique qui soit en une telle matinée. Me permettant un détour vers sa rue afin de vérifier mes doutes, je ne sens pas son odeur près de sa maison. Je décide donc de m’enligner vers la forêt la plus proche, c’est-à-dire le bois raisonnable où se déroule le tournoi. Arrivé dans le parking de la réserve, je m’empare de mon sac de linge et part à la recherche d’Emmy. Grâce à mon odorat, je parviens à déceler son odeur. Cela ne me prends qu’une dizaine de minutes pour la repérer, étendue au sol. Nue. Évidemment.

Tandis qu’elle prononce mon nom, je glisse le sac vers l’avant pour m’emparer de la couverte. Tout en m’approchant d’elle à pas feutrés, la couverte tendue vers l’avant, je lui réponds.

- Ouais, c’est moi.

Je viens déposer la couverte sur ses épaules, rassuré mais inquiet. Elle ne semble avoir aucune trace de sang sur elle, ce qui est bon signe.

- Tu aurais dû m’appeler Emmy…
© 2981 12289 0

_________________
HE WAS SO AFRAID TO BE HUMAN


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Draught of Peace :: Londres :: Grand Londres :: Rainham Nature Reserve-
Sauter vers: