La partie 4 de l'intrigue est disponible ici!
Venez faire réagir vos personnes suivant la partie de Genesis dans l'intrigue ici!

 :: Londres :: Centre de Londres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Drawing under the rain - Crystal x Freya

avatar
Always forgive your enemies. Nothing annoys them so much.
Messages : 15
gallions : 231
Voir le profil de l'utilisateur



Freya A. Abbot
Always forgive your enemies. Nothing annoys them so much.
Dim 23 Juil - 14:03
   
Drawing under the rain.
citation trop cool
Un coup de crayon. Puis deux. Puis beaucoup d’autres suivirent. Frey faisait cela à longueur de journée : des croquis. Elle mettait de temps en temps de la couleur certes mais pas nécessairement. Elle aimait également les croquis simples en gris sur un fond blanc. Mais bien entendu, lorsqu’elle  utilisait de la couleur, elle aimait jouait sur des couleurs qui donneraient de la vie et de lame à son dessin. La fibre artistique avait toujours été en elle. La brune avait toujours eu cette sorte de fibre, la poussant à toujours faire mieux, la rendant alors beaucoup plus ambitieuse. Mais depuis les accidents qui étaient survenus dans sa vie, elle avait toujours été plus courageuse qu’elle ne le pensait. Elle se sentait médiocre, parce qu’elle l’était en soit. Elle était même pathétique à faire tout ce qu’elle fait en pensant faire bien les choses. Son grand frère ne méritait pas qu’elle l’ignore de la sorte sans aucune raison valable. C’était tout bonnement pathétique certes mais elle ne pouvait plus revenir en arrière par rapport à la décision d’une enfant. Mais elle n’avait pas vraiment eu le choix.

Mais aujourd’hui restait une journée… Pluvieuse. Le soleil ne semblait pas vouloir être de la partie en une journée de juillet pourtant. Le soleil avait semblé vouloir se cacher derrière les gros nuages noirs, laissant tomber des trombes de pluies. Pourtant il avait fait beau pendant une majeure partie de la journée. Mais la capitale anglaise avait semblé rester chez elle. C’est ainsi que Freya s’était retrouvée dans ce charmant café londonien. La fin d’après-midi s’annonçait, le soleil commençait à se coucher mais la pluie ne semblait pas vouloir s’arrêter, même pour cinq insignifiantes petites minutes. Ne voulant rien attraper ( rhume comme crève ), Freya s’était résignée à rester dans ce café. À siroter plusieurs cafés, attendant ( ou plutôt priant ) pour que la pluie cesse au moins un court temps mais assez long pour qu’elle puisse retourner dans son petit nid douillet : sa chambre. Quelle idée avait-elle eu de sortir aussi. Mais elle n’avait tout simplement pas penser à regarder la météo avant de partir et donc encore moins à prendre parapluie. Mais Freya savait qu’elle aurait dû. Elle savait qu’elle aurait dû bien avant de partir de chez elle, le nez au vent. Mais elle semblait être programmée ainsi et manque de chance, ça n’avait pas vraiment porté ses fruits aujourd’hui. Donc elle avait décidé de mettre de la couleur et plus de détails sur les croquis qu’elle avait en face d’elle. Et elle ne pouvait pas vraiment utiliser tous les outils qu’elle voudrait comme de la peinture à l’huile ou encore de la craies… Elle ne pouvait pas se permettre d’avoir des ennuies uniquement parce qu’elle avait envie d’une certaine matière ou d’une certaine profondeur dans ses « oeuvres ». Elle n’en avait pas vraiment le droit et elle le savait parfaitement et elle n’était pas le genre de personne à chercher les ennuis juste pour n’en faire qu’à sa tête. Elle devrait peut-être mais elle ne le faisait jamais.

Puis la brune se leva pour se prendre un chocolat chaud cette fois-ci. Toujours quelque chose pour la réchauffer elle ainsi que pour lui donner du coeur à l’ouvrage. Elle retourna à sa place, attendant patiemment son chocolat chaud. Mais en attendant, elle décida de dessiner plus de détails sur un dessin mais pas n’importe lequel : le portrait de sa grande soeur : Skye. Elle rajoutait quelques détails pour le portrait soit plus vrai que quelques coups de crayons. Freya était en effet assez douée pour dessiner les portraits et c’est ce qu’elle aimait faire comme dessins, bien qu’il lui arrivait tout de même de dessiner d’autres choses comme des paysages par exemple. Mais toujours quelque chose de « réel ». Puisque la réalité dépendait de tout un chacun. Mais elle dessinait en ce moment sa soeur, elle voulait garder une trace de chacun de ses proches en dessin. Mais elle avait pris comme modèle une vieille photo. Sur la table on pouvait voir une photo de son grand frère : Maxime. Mais la brune releva la tête à la sonnette indiquant l’entrée d’une personne. Une rousse trempée que Freya connaissait de loin : Crystal. Une fille de sa maison à Poudlard. D’après ce que la brune avait entendu elle était devenue muette mais est-ce que c’était toujours le cas ? Freya l’ignorait mais ne savait si elle voulait le savoir. Puis la brune reprit son croquis mais elle sursauta en entendant quelqu’un s’asseoir à côté d’elle après quelques minutes. Crystal…


codage par rhum antique de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
Mer 26 Juil - 5:06
Drawing under the rain

Crystal £ Freya

         Danser. C’était le seul loisir qui me restait lorsque j’étais seule chez moi. Il n’est pas question de chanter, ou crier, ou même téléphoner. A quoi cela me servirait-il ? Etant muette, je ne pouvais plus faire grand-chose sur ce que j’aimais faire quand j’étais seule. Je ne savais pas trop quoi faire du coup. Allongée sur mon lit, mon frère était sorti avec des amis, ma mère travaillait, j’étais donc seule, et cela m’angoissait, surement à cause de ce cauchemars que je fais souvent depuis la mort de mon père. Je suis complètement déboussolé depuis un an, j’ai réussi ma 6e année, mais on se demande encore comment dans ma tête… Je suis une génie c’est vrai, mais quand même…  Enfin bref, je fixe le plafond avant d’entendre un bruit en bas. Je grimace et attrape mon sac à main avant de descendre, de mettre mes ballerines et de sortir de chez moi.

Evidemment, il pleuvait à torrent, je reviens sur mes pas, et attrape mon parapluie, ressortant à nouveau. Je l’ouvre et marche à l’abri. Je marche dans les rues de Londres, ayant plein de choses en tête. Premièrement, comment je pouvais aider mon frère pour le calmer dans ses violences qui ne cessent de s’accroître ? Mais d’un côté, je sais que le problème dans sa vie, c’est moi. Je me retrouve seule à cause de cette histoire. Et puis vient la question de comment je vais faire pour coincer ma mère. Plus les jours passent, plus je suis sure qu’elle à quelques choses avoir avec la mort de mon père. Ou encore, comment je pouvais récupérer ma voix ? Ou quand aurai-je ma mémoire ? Pourquoi je fais toujours ce même cauchemar ? Les théories de Roxanne étaient surement vraies, mais, j’avais besoin d’une certitude. Ma vie n’est pas simple.

Puis, j’arrive dans ce café londonien que mon père aimait temps. Nous y allons régulièrement dans ma jeunesse, après une course en balais afin que je connaisse le chocolat chaud moldu. Je viens ici depuis que je suis haute comme trois pommes. D’ailleurs quand je rentre le serveur me reconnait.

« Oh, Crystal, comme d’habitude chérie ? »

Lui aussi doutait que je sois devenue muette comme cela, mais il ne le montre simplement pas. J’hoche la tête et observe la salle, il n’ya avait personne que je connaissais… oh sauf… Une sang-pur. Tiens, tiens. Je la reconnais, c’est la poufsouffle qui dessine le mieux, et c’est peut dire étant donné que les trois quarts des poufsouffle savent dessiner. Je souris en coin décide de m’assoir à coté de Freya, la fille à papa Abbot. Un homme que peu de personne apprécie quand on y pense. Je lui pique une feuille avec audace, et l’observe du coin de l’œil. J’écrivais dessus, on ne sait jamais vraiment parler, mais je pense qu’une présence comme l’une comme pour l’autre ne ferait pas de mal.

« Je peux m’incruster ? Je m’ennuyais chez moi, et le fait que tu sois ici… je le prends comme un signe du destin qui ne voulait visiblement pas que je sois seule. »

Je lui tends le papier en la regardant, alors que le serveur m’apporte mon chocolat chaud. Mon regard se pose sur le portrait que Freya dessiné, elle avait des airs avec elle. Jusqu’à ce que ce stupide serveur renverse mon chocolat sur les dessins de la poufsouffle. D’un reflexe je me lève et le baffe le fusillant du regard. Premièrement, les dessins de Freya étaient foutus, ses habits tâchés et les miens aussi. Il l’avait mérité cet imbécile. Je le pousse violement alors qu’il m’annonce qu’il arrive avec de quoi nettoyer et qu’il va me faire un autre chocolat gratuit.
clyde sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Always forgive your enemies. Nothing annoys them so much.
Messages : 15
gallions : 231
Voir le profil de l'utilisateur



Freya A. Abbot
Always forgive your enemies. Nothing annoys them so much.
Sam 16 Sep - 18:42
   
Drawing under the rain.
citation trop cool
Une des choses positives en été lorsqu’il pleuvait des trombes d’eau, selon Freya, était que l’on pouvait se prendre une boisson chaude. La jeune femme avait toujours eu un pêché mignon envers les boissons chaudes. Et elle ne s’en était jamais cachée et elle assumait d’être le cliché parfait d’être le genre de fille à prendre des boissons à la citrouille, encore plus cliché lorsque l’on savait qu’elle était en réalité une sorcière. Elle ne se cachait pas d’être une adepte du chocolat chaud avec de la chantilly ainsi qu’avec pas mal de guimauves. Une boisson considérée comme Girly apparemment.

La jeune femme semblait du genre assez cliché, il fallait bien des personnes clichées pour rassurer les gens mais avec la brunette c’était différent. Elle avait vécu certaines choses qui faisaient qu’elle dessinait régulièrement. Certaines choses qui faisaient qu’elle ne dormait que très peu lorsqu’elle arrivait à trouver le sommeil ce qui lui posait d’énormes valises mauves sous les yeux. Certaines choses semblaient plus simples à effectuer que d’autres et pour Freya la chose la plus simple et la plus relaxante à faire était de dessiner. Elle laissait libre cours à son crayon de dessiner comme bon lui semblait. Elle dessinait généralement des gens de son entourage mais depuis quelques temps elle avait eut tendance à dessiner des membres de sa famille, dont Skye. Elle en avait fait plusieurs que ce soit avec des couleurs ou alors en noir et blanc. Lorsqu’elle se focalisait sur une personne à dessiner, tout comme un paysage, la jeune femme tentait toujours plusieurs techniques. Plusieurs points de vue. C’était aussi ce qu’aimait la brune : la variété. Mais serait-elle frustrée si un seul de ses dessins était perdu  tout jamais ? Non… Elle serait plutôt en colère soit contre elle-même si c’était de sa faute soit envers la personne qui aurait détruit ce qu’elle avait pris le temps de créer. Comme à cet instant quand le serveur renversa une boisson sur l’intégralité de ses dessins alors que la brune allait répondre à Crystal que ça ne la dérangeait pas si elle se joignait à elle. Freya allait alors, par la suite, se lever mais la rousse semblait vouloir s’en occuper seule d’une manière assez… Violente disons. Mais Freya ne pouvait pas vraiment laisser faire bien qu’elle soit en colère contre ce maudit serveur. Elle attrapa l’épaule de Crystal, la faisant lâcher le pauvre homme.

« Pourriez-vous nous resservir deux boissons ? Vous les payerez bien entendu, cela va de soit. »

Elle avait cependant employé un ton sec, montrant bien au serveur qu’elle ne plaisantait pas et que s’il n’obéissait pas, elle laisserait son amie faire comme bon lui semblait. Elle lui laisserait champ libre à tout type de violence. Le serveur repartit immédiatement vers le comptoir, faisant lui-même la commande et il semblait être devenu blanc tel un linge. Et il avait raison de se faire du soucis, il n’aurait pas de seconde chance. La brune se rassit, essayant de sauver autant qu’elle le pouvait les dessins se trouvant sur la table. Fichus. Ils étaient tous fichus. Mais pour cet homme ce n’était que des dessins, mais pas pour Freya. C’était son moyen pour s’exprimer, pour relâcher le stress mais aussi pour ne pas exploser à tout moment. Pour ne pas exploser en frappant ce maudit serveur qui avait détruit au moins trois dessins. La jeune femme les chiffonna. Ils allaient finir dans la poubelle c'était sûr et certain. Elle ne leur laisserait pas gâcher les autres dessins en les imbibant d’humidité et ces dessins ne pouvaient être sauvés malheureusement. Elle soupira, passant ses doigts sur ses paupières tout en les massant, elle était fatiguée mais pas assez pour devenir pessimiste. Elle releva la tête vers Crystal par la suite.

« Oui tu peux te joindre à moi, Crystal. Assieds-toi veux-tu ? Maintenant que c’est fait tu ne peux rien y faire ! »

Freya aurait pu utiliser la magie mais elle était formelle lorsque ça concernait les dessins. Aucune magie. Interdiction formelle d’utiliser la magie sur des dessins. Elle refusait que ça arrive. Tout son entourage le savait.


codage par rhum antique de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Draught of Peace :: Londres :: Centre de Londres-
Sauter vers: