La partie 4 de l'intrigue est disponible ici!
Venez faire réagir vos personnes suivant la partie de Genesis dans l'intrigue ici!

 :: Flood :: RP HS Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COPERNIC - Aye, Aye Commander!

avatar
Ignorance of law excuses no one.
Messages : 178
gallions : 1047
Voir le profil de l'utilisateur



Harry J. Potter
Ignorance of law excuses no one.
Sam 5 Aoû - 1:26

Aye, Aye Commander!

Go go go Copernic!
Nous avons passées la dernière semaine à s’occuper des préparations pour le tournoi. La tente des Copernic déborde de papiers en toute sorte, empilés ici et là dans une cacophonie semblable au bureau de Clark. Le tournoi annuel n’a jamais été mon passe-temps préféré, mais j’ai su y développé un certain goût avec le temps. Et puis, cette année est une année spéciale. Sans les charges ménagères et l’œil alerte de Ginny, j’ai appris à m’écouter d’avantage. Et cette année, changer de mes habitudes semble bien m’y faire. Je laisse divaguer mon esprit jusque dans le lit d’Alihan, et je me retrouve à fixer bêtement une poutre de notre tente. Je secoue vivement la tête après quelques instants pour me reprendre, les joues pourpres. Je passe une main sur mes joues pour les refroidir, me retournant pour jeter un dernier coup d’œil à notre tente actuellement vide. Je me penche pour resserrer mes souliers de course avant de sortir de notre tente pour me diriger vers un sentier boueux qui me mène directement au départ d’une longue course à obstacles de 5km. Aujourd’hui, nous devons participer à la course à obstacles afin d’avancer dans notre parcours. Nous avons déduit que la course était notre prochain obstacle grâce à des énigmes que nous avons ramassées au fil de la semaine après avoir participer à différents concours de potions aux stations ambulantes. Quelques minutes de marche me suffisent pour rejoindre mon équipe, me dirigeant directement aux côtés de Kyrah. Arrivé à sa hauteur, j’hausse les épaules dû à l’absence de Clark dans les environs.

- Il a pris la fuite?

Devoir travailler avec Clark et son champ de bataille constant autant au Ministère qu’au tournoi est épuisant. Je suis un tant soit peu soulagé qu’il ne se trouve pas encore ici. Enfin, juste un peu.


_________________
I feel lost
Je ne suis ni héro, ni mari, ni amant. Je ne suis plus rien. Je ne sais plus qui je suis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ignorance of law excuses no one.
Messages : 17
gallions : 249
Voir le profil de l'utilisateur



Clark Murray
Ignorance of law excuses no one.
Sam 5 Aoû - 1:30

Aye, Aye Commander!

Go go go Copernic!
J’ai quitté notre quartier général, comme je m’amuse à appeler notre tente, un peu plus tôt ce matin. Je suis descendu en ville, sachant que je devais être de retour avant le début de la course. Or, j’avais eu la brillante idée d’aller nous acheter des bouteilles réutilisables pour boire. Avec la chaleur, j’avais peur de perdre quelques participants de déshydratation. Et puis, je suppose que c’est un geste que ma femme va apprécier. Nous tentons de faire des efforts depuis quelques mois. Enfin, ce n’est pas pour me vanter, mais je crois bien voir une certaine différence dans nos attitudes. Et lui plaire fait partie de mes récentes priorités. Maintenant que je me suis un peu plus adapté au rythme de mon poste et que la charge de travail a diminué avec l’arrivée de l’été et les vacances, je dois dire que je dors un peu mieux. Et dormir mieux veut aussi dire que je suis moins irritable et plus sympathique. N’ayant pas le droit de prendre de vacances pour le moment en raison de notre état d’alerte, j’ai tout de même demandé à être affecté au tournoi cette année afin de m’assurer de la protection. C’est pourquoi j’ai été placé avec Harry, même si celui-ci préfère participer activement au tournoi que d’observer le terrain. Tout de même, je me suis assuré de pouvoir être dans la même équipe en cas d’une attaque. Quel drôle d’adon que je sois dans la même équipe que ma femme, n’est-ce pas?

Bref, tout cela pour dire que je me suis dirigé vers le centre-ville pour nous trouver une quantité raisonnable de bouteilles d’eau réutilisables. J’ai dû faire quelques magasins pour avoir la quantité nécessaire. De ce fait, je reviens dans un trafic tout de même dense, craignant un peu d’arriver en retard pour le début de la course. De retour, je demande de l’aide de quelques commis afin de remplir les bouteilles et les transporter au sentier dans plusieurs glacières. J’arrive donc à l’entrée de la course juste à temps pour entendre le commentaire d’Harry. Je ricane, venant déposer une main sur son épaule par l’arrière.

- Ah bah non, t’as pas autant de chances!

Je pointe les glacières, un fin sourire dessiné sur mon visage. Je ne peux pas cacher que je suis tout de même fier d’avoir pensé à cela. En même temps, je sais que c’est mon côté père poule qui s’est activé, surement en raison de la présence de Shawn dans mon équipe.

- Je fais attention à vous. Pas de déshydratation chez les Copernic en ma présence!

Je tourne mon regard vers les participants.

- Assurez-vous de boire quelques gorgées avant la course. Mais ne buvez pas trop, vous pourriez avoir une crampe!

Satisfait, je cherche mon fils du regard. Le voyant appuyé contre un arbre et les cheveux au vent, je lui fais signe de se les attacher. Ceci fait, je me retourne vers Kyrah.

- Veux-tu t’occuper de faire l’échauffement?



_________________



Give me a chance to be better. Give me a chance to grow. 'Cause I want to show you that inside there's something more

Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Don't get lost in the streets of London
Messages : 16
gallions : 293
Voir le profil de l'utilisateur



Shawn J. Murray
Don't get lost in the streets of London
Sam 5 Aoû - 1:32

Aye, Aye Commander!

Go go go Copernic!
Depuis que je suis de retour à la maison, la vie me semble bien plus…ennuyante. N’ayant plus à faire les soupers, je m’occupe parfois du ménage. Mais en dehors de cela, je ne sais pas quoi faire pour me tenir occupé. Lorsque j’étais à Poudlard, je faisais souvent le ménage de l’infirmerie, l’inventaire, je replaçais les draps… Bref, je m’arrangeais pour me tenir occuper. Mais depuis quelques mois, j’ai l’impression d’être un parasite assis devant une télévision à attendre que la l’Apocalypse se déclenche. Quelques soirs par semaine, je fais des shows de Drag, mais ce n’est que quelques heures dans ma journée où je ne me sens pas complètement inutile. Je crois que c’est pourquoi j’ai choisi de participer au tournoi, sachant que cela me forcerait à me lever pour ne pas végéter dans le salon pendant tout un été au complet. Aujourd’hui, nous devons participer à une course à obstacles. Autant que l’idée m’enchante, autant que je sais que je n’y parviendrai pas. Non pas que je n’ai pas la forme physique pour le faire, mais j’ai une sacrée migraine. Afin de faire passer cette migraine, j’ai pris un comprimé de GHB peu avant de rejoindre mon équipe à l’entrée de la course.  De ce fait, cela me surprendrait de faire un bon résultat durant la course. Arrivé là-bas, je m’appuis contre un arbre afin de me stabiliser, sentant le sol bouger à quelques endroits. Merveilleux. Au bout de quelques minutes, je vois M. Potter rejoindre ma mère, suivit de mon père. Son regard en ma direction me fait lever les yeux au ciel, et je m’attache les cheveux pour qu’il me lâche un peu. Je ne vais pas m’hydrater, sachant très bien que je n’en ai pas de besoin pour le moment.



_________________
    There's nothing left to say..now
    Who knows what's right? The lines keep getting thinner. My age has never make me wise but I keep pushing on, and on, and on. There's nothing left to say now... I'm giving up, giving up, hey hey, giving up now...  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Always forgive your enemies. Nothing annoys them so much.
Messages : 31
gallions : 332
Avatar : Tyler Posey
Emploi/loisirs : Me promener sous forme de loup dans la forêt interdite
Voir le profil de l'utilisateur



Hades L. Rousseau
Always forgive your enemies. Nothing annoys them so much.
Sam 5 Aoû - 1:35

Aye, Aye Commander!

Go go go Copernic!
Dès le matin, je suis excité comme un louveteau. Ma mère ayant préféré que je dorme à la maison au lieu des tentes suggérées pour les membres des équipes qui habitent à l’extérieur de Londres, elle doit venir me porter tous les matins aux portes de la réserve en raison de son obstination à me garder à la maison. C’est étrange, car il y a quelques années elle m’évitait comme la peste… Ce matin, mes yeux sont grands ouverts dès 6h00 du matin. Je n’ai pas besoin de me présenter au tournoi avant 10h00 car notre course est cédulée pour 10h30 seulement. Par contre, l’excitation m’empêche de me rendormir. J’aime ce genre de compétition en foret, je n’ai pas l’impression d’être un être déjanté chaque fois que je pose mes pieds dans la réserve. Car avec les mois, certaines personnes trouvent cela étrange que j’aille une addiction presque malsaine à ma forme de la loup et ma connexion avec la foret. Cela dit, leurs opinions ne m’ont jamais dérangé. Cependant, pouvoir me promener en forêt sans avoir à me justifier constamment est gratifiant et satisfaisant. Aujourd’hui, je suis particulièrement énervé en raison de la course à obstacles. Je n’en ai jamais fait, et l’idée me plait vraiment. Pour empêcher de réveiller ma mère à une heure aussi matinale, j’entreprends un long ménage de notre maison, tentant de faire le moins de bruit possible. Éventuellement, j’accroche un meuble, et le bruit sourd résonne jusqu’à la chambre de ma mère. Il est 8h30. Étant donné qu’elle a le sommeil léger, je suspecte fortement de l’avoir réveiller à présent. Ses pas au premier étage me le confirment, et pour me faire pardonner je décide de lui faire des crêpes. Le temps qu’elle prenne sa douche matinale, j’ai placé la table et les premières crêpes sont prêtes.  Ah oui, et je n’ai pas oublié son café! C’est très important. Elle descend donc me voir un sourire collé aux lèvres, ce qui me réchauffe cœur. Nous mangeons à notre faim, et même peut-être un peu trop, avant de filer dans ma chambre pour me préparer à la journée. Une fois que je suis habillée, ma mère vient me reconduire aux portes du tournoi à 10h pile. 10h15, je me retrouve dans les premiers arrivés à l’entrée de la course. J’y aperçois Freya. Je vais m’asseoir sans hésitation à ses côtés.

- Coucou petit soleil! Bien dormi?

J’entame une conversation avec une de mes meilleures amies, observant l’arrivée des autres participants ainsi que les dirigeants. Clark nous mentionne de nous hydrater, et je me lève pour aller chercher deux bouteilles d’eau bien froides. Je tends une des deux à Freya en m’assoyant une seconde fois et je prends quelques gorgées de la mienne. L’eau m’aide à faire descendre les crêpes dans mon estomac. Pourvu que je n’aurai pas de crampes... Soudain, une idée me prend et mes yeux s’illuminent.

- Tu dois qu’ils me laisseront courir sous ma forme de loup?

Je sais que c’Est complètement débile comme pensée, mais que serait le monde sans un peu de folie?



_________________
HE WAS SO AFRAID TO BE HUMAN


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ignorance of law excuses no one.
Messages : 14
gallions : 198
Voir le profil de l'utilisateur



Skye Abbot
Ignorance of law excuses no one.
Sam 5 Aoû - 1:36

Aye, Aye Commander!

Go go go Copernic!
Je m’éveille en sueurs dans un lit trop grand et humide par la nuit chaude que nous avons eu. Je laisse le vent du ventilateur caresser ma peau, mon corps au-dessus de mes minces couvertes. J’observe le plafond, le front ruisselant de goûtes salées. Encore ce même cauchemar. Cet été, la fréquence de mes cauchemars a augmentée. C’est certainement en raison de la période de l’année. Mon incident s’est produit en été, alors je suppose que mon cerveau a enregistré le temps de l’année. Ou quelque chose comme ça. J’observe mon cadran. 10h00. J’ouvre de grands yeux, mon cœur faisant un tour sur lui-même. Je suis en retard pour la course à obstacles! Je jure pendant que je m’empresse de me lever, courant presque pour me déshabiller et enfiler une tenue de sport. J’enfile mon bas tout en marchant en direction de mon frigidaire, attrapant un croissant et une pomme au passage. Ma nourriture dans une main, je tente d’attacher mes souliers de l’autre. Abandonnant le projet, je dépose mes aliments au sol pour attacher rapidement mes espadrilles. Cela fait, je croque dans mon croissant et je prends ma pomme dans ma main gauche. Rapidement, je vais chercher mon appareil auditif et je le glisse dans une de mes poches. Fermant les yeux, je visualise l’entrée du chemin menant à la course. Je me souviens être allé y jeter un coup d’œil hier en après-midi. J’y transplane, continuant de manger mon croissant tout en marchant d’un pas très rapide jusqu’à l’entrée de la course. Une fois arrivée, je balaye rapidement les participants pour y trouver ma sœur. Je me dépêcher d’aller la rejoindre, m’assoyant à sa droite compte tenu que sa gauche est occupée par un jeune homme. Je coupe leur conversation, prenant la bouteille d’eau de ma sœur pour en boire une longue gorgée. Je termine mon croissant pour commencer à manger ma pomme, sans dire un mot. Gardant la bouteille de Freya entre mes jambes, je dis entre deux bouchées.

- Bon matin la sœur. Bon matin l’autre…

Je lève mon menton dans la direction de l’ami de ma sœur. Je suspecte fortement que ce soit un ami de la gang de Freya, mais je ne pourrais dire s’il s’agit d’Hadès ou de Kyle étant donné que je ne les ai jamais vus en personne. Je sors mon appareil de ma poche, l'active et l'enfile. Je ne dis rien de plus, tentant de terminer ma pomme le plus vite possible.


_________________


I don't like my mind right now
Stacking up problems that are so unnecessary
Wish that I could slow things down
I wanna let go but there's comfort in the panic

Heavy de Linkin Park
.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
Jeu 17 Aoû - 9:24
 
Copernic? Fuck it, I'm a snake

Genesis s'éveilla en sursaut, il lui fallut un instant pour se remémorer la réalité et tout ce qui la construisait. Depuis un mois c'était son quotidien, elle n'avait eu qu'une nuit agréable, lorsqu'elle avait pu en passer une avec Artus. Ce n'était pas tant le tournoi qui la tourmentait, mais la finalité de celui-ci et tout ce que ça impliquait. Jour après jour, elle vivait dans l'angoisse que Harry Potter et ses alliés ne la démasque, brisant cette image construite à la perfection de la jeune étudiante de bonne famille. Les Geritch plaçaient en leurs jeunes alliés un espoir qu'elle ne pouvait rompre, il suffisait qu'un seul des aurors les encadrant n'ait qu'un soupçon et sa vie s'achevait. Elle se leva de son lit en direction de la salle de bain des Copernic, voyant disparaître le cadet de ses soucis par l'entrée de la tente.

La jeune fille eut un long soupir de soulagement, depuis le début du tournoi elle faisait tout son possible pour éviter l'auror et une inévitable discussion polie avec lui. Le miroir de la salle de bain refléta l'image de son visage creusé et de ses yeux cernés, pourquoi diable avait-on insisté pour qu'elle partage le campement du tournoi ? Celui-ci était principalement peuplé de sorciers n'habitant pas Londres. A ceci on lui avait répondu la célèbre devise « Sois proche de tes amis, bien plus de tes ennemis ». Pour n'éveiller aucun doute, Genesis se rendait bien plus sociable que dans ses habitudes, faisant preuve d'un esprit d'équipe qu'on ne lui connaissait pas auparavant. Les années précédentes elle s'était montrée d'une humeur bien plus détestable et elle avait trouvé comme prétexte qu'elle souhaitait garder un bon souvenir de son avant dernier tournoi en tant qu'étudiante à Poudlard. D'un geste rageur elle frappa du poing son reflet avant de jeter un sort pour réparer les dégâts qu'elle venait d'infliger au miroir. Après une légère toilette elle quitta la pièce pour retourner dans sa chambre et revêtir un jogging. C'était de loin ce qu'elle haïssait le plus à cette période de l'année, les vêtements de sport, haute insulte à son égo surdimensionné et son style soigneusement peaufiné au cours de sa vie.  

La rouquine sortit de la tente de son équipe en grimaçant lorsqu'elle s'aperçut du beau temps. Même la météo ne daignait lui accorder un moment de répit... Ce n'était pas tant le soleil qu'elle répudiait mais davantage la chaleur qui accompagnait l'astre, dans ces moments là elle en oubliait ses origines italiennes. Tendant sa main en direction de son pied elle se lança dans une petite séance d'étirements, même si elle commençait à s'habituer aux courbatures dues aux épreuves physiques du tournoi elle préférait prévenir que guérir. Le seul sport que la jeune fille n'avait pas en haine était la danse classique, unique discipline valant un minimum d'intérêt à ses yeux. Elle aurait pu en faire une carrière professionnelle sans faux pas si elle n'avait pas préféré Grindelwald à Lully. Au lieu de cela, Genie ne se donnait en spectacle qu'en de rares occasions, maintenant un certain mystère pour ses admirateurs moldus qui se demandaient pourquoi la danseuse n'apparaissait qu’exceptionnellement. Une fois ses étirements finis, la sorcière grimaça jusqu'à transformer l'expression grogneuse qui l'accompagnait depuis son réveil en une moue presque joyeuse qu'elle devait conserver dès qu'elle était en public.

Un premier écouteur dans une oreille, rapidement suivi du second, elle baissa son regard sur son iPod et lança Ceremony de New Order.

Oh, I'll break them down, no mercy shown
Heaven knows, it's got to be this time


Voulant profiter d'un dernier moment de répit, elle décida d'aller à pied jusqu'au lieu de rendez-vous, transplaner ne servirait qu'à la rapprocher du moment où elle devrait se montrer d'une perfection irréprochable. Genesis regrettait presque l'époque où elle enchaînait crise sur crise à Poudlard, passant son temps dans un état d'ébriété proche du chaos. Si elle avait sû qu'elle finirait par céder aux Geritch, elle aurait davantage profitée de tout les ecstasys qu'elle avait à l'époque. Heureusement qu'il lui restait sa dame Corinne, douce cocaïne qui parfumait ses narines et son coeur d'un amour passionné... Si elle avait sû qu'être présente au tournoi impliquait une certaine sobriété, elle aurait transplané quelque part dans la toundra russe pour y couler des jours heureux entourée de drogues et de whisky.

Accompagnée par la voix de Bernard Summer, une cigarette se consumant à ses lèvres, elle arriva au point de rendez-vous et retira à contre cœur ses écouteurs en rangeant son iPod. Son sourire le plus faux aux lèvres, elle salua silencieusement son équipe d'un geste de la main avant de s'approcher de Shawn. Ce dernier semblait aussi ravie qu'elle de devoir participer au tournoi annuel, une compagnie silencieuse valait mieux que la solitude, non ? Non. Si on lui avait laissé le choix elle serait restée à dix mètres d'écart du reste des Copernic en attendant les ordres comme la parfaite militaire qu'elle était malgré son jeune âge.

_T'es mieux les cheveux détachés, se contenta-t-elle de dire au jeune homme.

Du coin de l'oeil elle surveillait les deux hommes qui ne se doutaient aucunement que l'une des principales personnes qu'ils recherchaient se trouvait dans leur équipe. Heureusement que le ministère déjà à l'époque n'avait trouvé aucune preuve sur la famille DiRosari et leurs implications au sein des mangemorts. Son courrier aurait sûrement été étroitement surveillé à Poudlard et ses faits et gestes scrutés avec soin, la moindre erreur lui aurait été fatale. Au lieu de cela elle ne voyait pas le moindre doute dans la manière d'agir à son égard d'Harry et Clark.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
Dim 20 Aoû - 17:25

Eh ouais je suis maudite...
Tournoi.
Roxanne ne s’attendait pas à être dans cette équipe. Elle connaissait à peu près… Tout le monde mais uniquement de loin. Elle connaissait Kyrah par sa mère. Cette dernière avait toujours fait en sorte de garder les « bons éléments » dans sa poche. En d’autre terme, sa mère avait toujours été faux-cul. Mais Roxanne le respectait et savait pourquoi elle faisait cela. Roxanne était-elle pareille ? Pas vraiment. Elle ne saurait même pas comment être proche de quelqu’un qu’elle ne supporte pas. C’était entièrement contre nature selon elle. Harry Potter ? Qui ne le connaissait pas e nom après tout ? C’était sans doute l’un des rares avec Clark Murray à ne pas jouer au même jeu que sa mère : l’hypocrisie. C’était un bon point selon la rousse.

Pourquoi les Blackmoor devaient-ils faire bonne figure ?  Une question que certains osaient poser tandis que d’autre regardaient avec dégoût cette famille ayant, depuis peu, des membres moldus et de sangs mêlés dans leur famille. Roxanne était une sang-mêlée et même si certains la jugeaient, elle n’avait aucun avis à ce propos. Mais aujourd’hui se déroulait un tournoi auquel Roxanne participe mais dans une équipe où elle ne connaissait personne au niveau personnel. Elle ne les connaissait que de vue. Skye et Freya Abbot. Hadès Rousseau. Ou encore Shawn Murray et Genesis DiRosari. Elle ne les connaissait pas vraiment. Mais elle serait obligée de dormir dans les tentes prévue à cet effet durant tout le tournoi. Elle n’avait pas vraiment le choix, son cher père avait convié sa soeur, la tante de Roxanne donc, à venir dans son appartement. Il fallait avouer que ce n’était pas l’amour qui régnait entre ces deux-là. La tante de la rouquine la détestait et vu ses antécédents médicaux, pour ne pas dire psychologiques, la jeune fille ne restait jamais chez son père sans qu’il n’y est son frère ou encore quelqu’un d’autre. Sa tante serait capable de la tuer juste pour ses… Capacités comme le disait son père.

La rouquine décida de prendre une bouteille d’eau et d’en prendre quelques gorgées. Une chose était certaine : le tournoi serait loin d’être de tout repos. Mais la jeune fille avait comme un pressentiment, pas mauvais en soit, juste une boule au ventre. Peut-être était-ce parce qu’elle savait que sa mère serait présente ? Elle ne savait pas trop en réalité. Elle savait juste que sa mère lui en demandait beaucoup et qu’elle lui proposerait de venir à l’appartement qu’elle s’était procuré pour « passer du temps entre mère et fille ». Mais que ça se finirait en révisions scolaires à n’en plus finir. Le tournoi la sauvait en quelque sorte en réalité. La jeune fille s’attacha les cheveux par la suite avant de commencer à s’échauffer.
© gotheim | epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Don't get lost in the streets of London
Messages : 22
gallions : 418
Avatar : Blake Lively ( By Class Whore )
Emploi/loisirs : Médecin légiste
Voir le profil de l'utilisateur



Kyrah Avery
Don't get lost in the streets of London
Dim 20 Aoû - 17:35

Perte de mémoire et tournoi...
Le tournoi… Kyrah s’était demandée plus d’une fois comment elle avait pu être enrôlée là dedans… Sûrement Clark qui avait essayé de la convaincre et qui avait dû envoyer les enfants la convaincre par la suite. Mais elle était là et elle ne pouvait plus se désister. Peut-être se rapprocherait-elle plus facilement de Clark ? Cela faisait quelques mois et leur relation était toujours au même points malheureusement. mais elle passerait du temps avec ses enfants et ça lui permettrait de les redécouvrir. C’était assez étrange de redécouvrir ses propres enfants c’était certain mais la blonde n’avait pas le choix et encore moins le choix de le dire à ses enfants. Elle pourrait leur dire. Tout leur avouer sur son changement de comportement avec eux de temps à autres. Ses enfants ne comprenaient pas forcément mais la blonde refusait de leur dire pour ne pas à voir leur regard à son égard changer du tout au tout. Elle avait déjà Clark et ça lui suffisait amplement. Il avait ce regard qui disait tout même s’il ne disait littéralement rien. Elle ne pourrait jamais expliquer le sentiment qu’elle ressentait en sa présence d’ailleurs mais elle patientait pour savoir plus sur ce qu’il ressentait sur tout ça, qu’il lui dise ce qu’il a sur le coeur.

Mais pour l’instant il y avait le tournoi. Et fort heureusement, elle se trouvait être dans la même équipe que l’un de ses fils : Shawn. Mais elle fut déçue que ce ne soit pas le cas avec ses autres enfants mais elle comprenait aussi. Elle avait demandé un congé pour l’occasion. Elle ne voulait pas avoir de problèmes avec cela. La blonde avait laissé Clark faire les courses pour les choses essentielles comme l’eau par exemple. Elle lui faisait entièrement confiance sur ce coup-là et s’il n’arrivait pas à cela elle ne saurait pas quoi faire de lui… Mais elle se dirigea vers l’équipe dont elle faisait partie. Elle rit d’ailleurs à la remarque d’Harry. Il avait raison sur ce point et elle était en première ligne pour le savoir puisqu’il semblait la fuir sans cesse.

« C’est possible, je ne compte même plus ses fuites depuis quelques temps ! »

Elle ne se rappelait pas que Clark avait autant de bons conseils pour les courses. Il fallait dire que boire un peu était le minimum, mais elle ne pensait pas qu’il pourrait savoir pour les crampes. Elle en fronça les sourcils surprise. Était-ce nouveau ou alors quelque chose qu’elle avait oublié ? Elle ne le saurait pas pour le moment puisque le brun lui demanda de se charger de l’entraînement. La jeune femme ne rajouta rien et fit, pour une fois, ce que le brun lui demanda. Elle commença des échauffements avec les autres élèves, leur demandant de rester attentifs. Quand on ne connaissait pas la blonde, on pouvait croire qu’elle était duce, gentille et qu’elle n’oserait rien dire. Mais son entourage savait qu’elle n’était qu’une bombe à retardement, pouvant exploser à n’importe quel moment.  
© gotheim | epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Always forgive your enemies. Nothing annoys them so much.
Messages : 15
gallions : 231
Voir le profil de l'utilisateur



Freya A. Abbot
Always forgive your enemies. Nothing annoys them so much.
Dim 20 Aoû - 17:44

Une nuit de plus...
Tournoi.
Freya n’avait pas réellement dormi cette nuit, comme la plupart des autres nuits depuis l’accident. Elle s’en voulait de tout ce qu’elle avait fait dans sa vie. Elle avait perdu son frère, Maxime, à cause de son comportement, elle avait perdue sa défunte petite amie mais elle devait assumer tout. Elle devait assumer d’obéir à son père au doigt et à l’oeil. Génralement elle dessinait dans ces cas-là. Chose qu’elle avait fait ce soir là. Elle avait décidé de dessiner sa grande soeur grâce à plusieurs modèles ( des photos dans ce cas-là ). Mais dans ces cas-là, la brunette savait exactement où aller : dans un petit café au centre de Londres qui était ouvert et qui servait donc 24 heures sur 24 mais aussi 7 jours sur 7.

La première fois que Freya était allée dans ce café, ça avait été sa défunte petite amie qui lui avait fait connaître. Mais la jeune femme n’avait jamais pu savoir comment elle avait connu cet endroit. Et depuis son accident elle y allait souvent en pleine nuit. C’était ce qui l’occupait les longues nuits d’insomnies. Mais aujourd'hui était un jour assez spécial puisque c’était l’une des journées du tournoi. Est-ce l’une de ses innombrables insomnies allait la ralentir ? Pas du tout. Elle avait pris l’habitude de dormir peu et beaucoup savaient qu’elle ne dormait quasiment jamais. Mais à chaque elle assurait à son maximum pour tout ce qu’elle devait entreprendre. Bien que sa capacité d’entrepreneuse dans n’importe quel domaine était réduit à cause de son manque de sommeil flagrant. Ce matin là elle carburait au café mais aussi au jus d’orange ainsi qu’un bon petit déjeuner. Étant en avance elle avait largement le temps d’arriver à l’heure l’estomac bien rempli. Elle en aurait sans doute besoin pour le reste de la journée. Elle ne savait pas si elle pourrait dormir la nuit suivante mais elle savait qu’elle mangerait à sa faim. Puis, lorsqu’il fut temps de partir, Freya avait largement eu le temps de digérer son repas. Elle décida de se rendre là où elle devait se rendre, retrouvant alors un ami : Hadès Rousseau. C’était le seul avec Skye, sa grande soeur, que la brunette connaissait dans son équipe. Elle connaissait juste Roxanne de loin puisqu’elle était la meilleure amie de Crystal, la fille muette, mais sinon…. Bon elle connaissait Harry Potter mais comme tout le monde en soit. Elle en avait entendu parler.

« Comme d’habitude quoi ! »

La jeune femme se mit à rire. Hadès connaissait, comme tous les proches de la brune excepté sa famille, ses soucis nocturnes. Ses cernes en était la preuve d’ailleurs. Elle n’avait pas l’air d’être fatiguée dans son comportement mais son visage montrait toujours des signes de fatigues. Les yeux légèrement gonflés, des cernes qui trônaient sans cesse sous ses paupières ou encore ses yeux rougies par la fatigue. Des signes distinctifs en quelques sortes depuis quelques temps. Puis elle se mit à rire à sa réflection. Se transformer en loup ? Non ils ne laisseront jamais passer ça.

« Tu rêves ! Mais on fera la course on verra qui est le plus rapide beau brun ! »

Elle le charmait mais il était vrai que sous leur forme de loup, la brunette se défendait pas mal niveau rapidité. Entre temps la jeune femme avait pris une bouteille d’eau buvant deux ou trois gorgées. Il fallait bien qu’elle se prépare entre le manque de sommeil et la future course. Il fallait qu’elle s’hydrate sans arrêt, c’était sans doute un autre de ses signes distinctif. Puis la brune se tourna vers sa soeur qui avait, en seulement quelques secondes, subtilisé sa bouteille d’eau.

«  Bonjour à toi aussi Skye, comment vas-tu ? » 
© gotheim | epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 325
gallions : 2041
Voir le profil de l'utilisateur http://doptest.forumactif.com
Jeu 31 Aoû - 16:47
TOTAL POINTS TOURNOI
50 pts ouverture
200pts pour les réponses
Total: 250pts
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Draught of Peace :: Flood :: RP HS-
Sauter vers: