La partie 4 de l'intrigue est disponible ici!
Venez faire réagir vos personnes suivant la partie de Genesis dans l'intrigue ici!

 :: Premiers pas :: Passage obligatoire :: Intrigue Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Intrigue Partie 4 (23/09/17)

avatar
A rule that cannot be bent will certainly be broken - Geritch Zauberer
Messages : 4
gallions : 0
Voir le profil de l'utilisateur



Gidéon Grindelwald
A rule that cannot be bent will certainly be broken - Geritch Zauberer
Sam 23 Sep - 19:03


Intrigue Partie 4 (23/09/17)



Genesis ne cessait de remuer le fin tissus couvrant sa poitrine, la saison en était à son apogée au niveau des températures et elle suffoquait. Autour d'elle retentissaient les acclamations joyeuses des élèves de Poudlard qui n'avaient aucune idée de ce qui les attendait. Comment auraient-ils pu prévoir ce que même les aurors n'avaient réussi à déceler ? Des mois de préparations pour en arriver à ce moment crucial de l'existence des Geritch, fiers descendants de Grindelwald, des mangemorts et de tous ceux qui croyaient en la supériorité du sang. La jeune fille repensait à ces dernières semaines avec anxiété, tout avait été parfaitement calculé et pourtant elle ne pouvait s'empêcher de craindre l'intervention de la police magique. Si une telle chose devait arriver elle n'aurait qu'un instant pour transplaner au loin et s'échapper en compagnie de ses semblables. Ils étaient si près du but...La sorcière ferma ses yeux et prit une profonde inspiration.

Elle se remémora tout d'abord le jour où elle avait décidé de fléchir, céder face à l'héritage de ses parents. Si elle devait être une arme, l'adolescente ne se laisserait pas entre les mains de n'importe qui. Elle avait un soir plié le genou devant Keylanne, acceptant son funeste destin tout en choisissant de confier ce dernier à la jeune femme. Toutes deux s'entendaient si bien dans les ténèbres qu'elle savait que la parente de Tom Jédusor ferait un bon usage de son don. Après cela tout était allé crescendo, d'une manière presque incontrôlable.

Victoria l'avait faite appeler une nuit, elles s'étaient retrouvés dans l'ombre du parc de Poudlard et malgré leur haine commune, la Gryffondor lui avait expliqué quelle serait sa part à faire dans le plan de son père et l'échange n'avait pas duré plus longtemps. Il était parfois compliqué de mettre de côté les mésententes au sein du groupuscule mais elles faisaient de leur mieux. C'en étaient suivies de longues soirées aux côtés d'Aksel, le jeune immigré russe expert en explosifs, jusqu'à ce que ce dernier décide de fuir l'Ecosse, peut-être même le pays, en compagnie d'un professeur. Malgré les crises rageuses qu'avaient déclenché l'abandon de l'étudiant, Genesis avait réussi à se ressaisir pour poursuivre seule la mission qui leur avait été confié.

Tandis qu'elle passait ses nuits à manipuler diverses inventions magiques afin d'atteindre les bombes que le Poufsouffle avaient conçues, ses journées étaient dédiées au recrutement de jeunes âmes égarées. A commencer par Albus Potter qui était finalement la tâche la plus délicate à manier. Un seul faux pas de sa part et le père de celui-ci était mis au courant de ce qui se tramait dans le plus grand des secrets. Le souvenir de cette folle nuit de débauche dans la réserve de la bibliothèque lui arracha un léger sourire. Elle se souvint du moment où elle avait vu les ombres danser dans le regard de son ami et où elle s'était approchée pour les embraser. Albus avait en lui les braises d'un feu qui ne demandait qu'à s'étendre et elle lui avait soufflé cette idée folle qu'il avait un indéniable potentiel. Alors que le jeune homme portait le nom de l'un des plus grands sorciers de l'époque, elle avait réussi à lui faire gagner l'obscurité du porteur de son second prénom.

Ces semaines passées à porter un masque l'avait conforté dans son choix, si elle se moquait de la supériorité de son sang elle se savait cependant prépondérante au commun des mortels et ceux-ci l'agaçaient, taquinaient sa patience...

Le tournoi avait débuté, placée dans l'équipe dirigée entre autre par Harry Potter, elle n'avait cessé d'observer ce dernier. Genie s'était répétée avec satisfaction qu'il ne se doutait de rien, qu'il n'avait aucune idée de ce que la jeune rouquine qu'il supervisait tramait en compagnie de ceux qu'il recherchait. Face à la crédulité de l'homme de penser si innocent des sorciers de leur âge, elle avait acquis la confiance qui lui permit d'achever sa mission avec complaisance.

Genesis revit cet instant extatique où elle s'était tenue face aux explosifs qu'elle avait mis tant de temps à perfectionner jusqu'à être certaine des dégâts que ceux-ci infligeraient aux étudiants avec qui elle avait passé tant d'années. Méconnue pour ses remords, elle avait balayé aussitôt de sa tête tout ce qu'elle avait vécu à Poudlard, ceux qui donneraient leur vie la cédaient à une nouvelle ère. Une époque de pouvoir et celui-ci serait, entre autre, entre ses mains.

Placer discrètement les explosifs autour du stade avait été de loin l'étape la plus compliquée, une seule erreur et tout était fini, une maladresse et cette année n'aurait servi à rien.

L'adolescente expira tout l'air qu'elle avait bloqué dans sa gorge, elle jeta un regard sur sa montre avant de se lever.

L'heure était venue.

L'explosion qui allait suivre sa sortie du stade la précipiterait elle et les siens dans l'Histoire.

Elle descendit sans hâte dans ses mouvements les escaliers des gradins, faisant de légers signes de têtes à ceux qui l'interpellaient depuis leurs sièges. D'une démarche calculée elle s'avança dans les couloirs en continuant de guetter sa montre, tandis que l'aiguille des secondes la rapprochait du moment fatidique elle eut un large sourire en sachant qu'Artus l'attendait patiemment. Qu'il était bon de se trouver de l'autre côté du miroir, là où aucune perte ne serait à compter.

Alors que l'édifice s'éloignait derrière elle, elle fit le compte à rebours dans sa tête, lentement, partant de dix jusqu'au zéro. Celui-ci atteint, l'adolescente transplana en direction de son rendez-vous.

Lorsque sa silhouette disparut, un bruit sourd couvrit les cris de ses camarades,
la terre trembla et bientôt il ne resta plus que les ruines de ce qui fut quelques secondes auparavant la relève du monde des sorciers.

Merci à Genesis pour sa colaboration dans cette partie de l'intrigue! 

© Jyn & Wolfela
Revenir en haut Aller en bas
avatar
A rule that cannot be bent will certainly be broken - Geritch Zauberer
Messages : 4
gallions : 0
Voir le profil de l'utilisateur



Gidéon Grindelwald
A rule that cannot be bent will certainly be broken - Geritch Zauberer
Sam 23 Sep - 19:06


Intrigue Partie 4 (23/09/17)


Je suis appuyé contre le mur de brique, face à une longue table placée au sous-sol d’une Église protestante dans la périphérie de Londres. Je réfléchis à ce qui vient de se produire, et à quel point l’ampleur des dégâts est plus important que je l’espérais. En un sens, je suis inquiet. Le but de cette explosion n’était pas de causer une vague de mortalité, mais bien une vague de peur. Mais Genesis c’était emportée dans la création de la potion, car cela me surprendrait grandement d’elle qu’elle ait doublé la dose par inadvertance. Une tête se tourne vers moi, suivi par les autres. Je les observe, tour à tour. Nous sommes le lendemain matin de l’attentat au Tournoi Annuel, et je peux sentir la frénésie dans les rangs de mes soldats. J’analyse leurs réactions, notant par ce fait même lesquels d’entre eux semblent apeurés. Je devrais y remédier dans les jours à venir. La terreur n’a aucune place dans mes rangs, si ce n’est que pour la propager. Lorsque le silence fait place, je m’avance vers mon siège, sur lequel j’appui mon avant-bras sans m’asseoir. Mon visage est impartial et fermé.

- Notre terreur fait rage dans les journaux sorciers ce matin. Nous approchons rapidement de notre objectif, mais nous ne devons pas nous emballer.

Je pose mon regard sévère sur la silhouette svelte de Genesis.

- Tente de modérer tes explosions la prochaine fois. Notre but n’est pas de les anéantir, mais bien de les dominer.

Je prends une grande inspiration.

- Geritch Zauberer. La justice. Le tribunal des sorciers. Nous sommes la voix des oppressés. Nous sommes le nouveau pouvoir, le nouvel ordre. Mais nous ne sommes pas des meurtriers.

Je glisse ma main le long de mon siège, venant appuyer mes mains contre la table de bois teint en noir.

- Lorsque le dévoilement sorcier sera accompli, les sorciers règneront sur les moldus. Mais pour ce faire, nous devons prendre possession du pouvoir. Nous devons faire en sorte que les sorciers nous craignent, et ainsi propager cette terreur aux moldus. Nous ne nous laisserons pas chasser. Nous règnerons en maitres. Tel est le but des Gertich, et nous ne devons pas nous en éloigner. C’est clair?

Ma voix est puissante, et les échos de leurs voix se joignant à la mienne fait parcourir un frisson le long de ma colonne vertébrale. Nous sommes si proches du but.

- Nous avons perdu de bonnes gens hier. Keylanne s’est sacrifié pour notre cause, et je me dois de nommer un remplaçant à sa position.

Je tourne mon regard vers le côté gauche de la table, les lèvres closes et les yeux à demi-fermés.

- Damjan, tu hérites de la position de Keylanne. Sachant que tu connais son rôle d’intermédiaire et que tu as étudié à Poudlard, tes connections pourront être utiles pour le recrutement.

Il acquiesce en silence, ce qui me satisfait amplement. Je m’assois sur l’imposante chaise m’étant destinée au bout de la table. Déposant mes coudes contre le bois, je glisse mes doigts entre mes mains et dépose mes lèvres contre mes deux index entrecroisés et mes pouces. Il est temps de planifier notre prochaine action. Le grand jour avec un « J » majuscule. Le jour J. Et il approche à grands pas.

Tic..Tac…Tic…Tac…


© Jyn & Wolfela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Draught of Peace :: Premiers pas :: Passage obligatoire :: Intrigue-
Sauter vers: