La partie 4 de l'intrigue est disponible ici!
Venez faire réagir vos personnes suivant la partie de Genesis dans l'intrigue ici!

 :: Flood :: RP HS Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une rencontre animée - Thali x Math

avatar
Messages : 325
gallions : 2041
Voir le profil de l'utilisateur http://doptest.forumactif.com
Jeu 26 Juil - 9:45



Une rencontre animée


« Cours petit lapin, cours. »

Le vent soufflait paisiblement sur Haima, offrant une légère brise face au soleil brûlant que la nature offrait aux habitants de la cité. Le temps était propice pour sortir et aller se balader dans les rues. Concernant la famille Dunnotar, elle se préparait à un repas en famille, ou du moins un repas entre personnes ayant en commun une mère. Néanmoins Thalisa avait retrouvé son légendaire caractère qui consistait à prendre tout en main. Certes, elle avait perdu toute prise en main depuis un moment mais elle était décidée à redevenir comme auparavant. Elle avait décidé de prendre les choses en main pour ce fameux repas qui se déroulerait le soir même. Toute la famille Dunnotar savait que ce dit repas serait une catastrophe quoi qu’il advienne. Cependant Thalisa voulait montrer que personne dans la famille ne pourrait prendre sa place, ce qu’ils avaient semblé oublier depuis quelques temps.

La belle-soeur de la brune lui avait avoué, plus tôt dans la matinée, qu’elle ne pourrait pas venir, en manque de vêtement. Bien entendu, elles avaient le temps, le repas n’arriverait pas avant deux semaines, Thalisa l’avait prévu ainsi car elle savait que ses frères et soeurs déplaceraient ça jusqu’à la dantesque la brune avait prévu. Cependant il ne faudrait passions de deux semaines pour que sa très chère belle-soeur ait une robe somptueuse. Surtout que la fameuse belle-soeur ne pouvait pas tromper l’ambassadrice écossaise : elle était enceinte. Comment est-ce que Thalisa l’avait décelé ? Elle connaissait son frère et sa belle-soeur, passant beaucoup de temps avec eux. Djinn n’était pas au courant mais son épouse était bel et bien enceinte, il n’y avait aucun doute là dessus. Tentant de le cacher, sa belle-soeur avait tenté de mentir mais elle savait que c’était peine perdue puisqu’elle ne savait pas mentir du tout. Il fallait donc non seulement commander une robe somptueuse à cette prochaine mère de deux enfants, mais en plus demander que la robe ne soit pas serrée au cas où que l’enflement du ventre ne bloque la robe et qu’il ne soit impossible de rectifier pour le jour-J. Thalisa était heureuse d’emmener osa belle-soeur faire cela, surtout qu’il y avait une nouvelle boutique qui ne décevait pas au sein de la cité apparemment. Quoi de mieux pour un repas de famille ? L’ex-reine d’Écosse savait qu’elle mettait la barre haute pur le repas mais elle avait ses raisons. Après la dernière attaque de l’intérieur, elle se refusait que cela arrive denouveau. Qu’un autre membre de la famille s’en prenne à eux.

Une fois arrivées devant la boutique nommée le « Blod Olch Silke », les deux amies et belles-soeurs entrèrent dans la boutique. La surprise ne fut que plus grande lorsque Thalisa remarqua que la gérante était autre que cette femme qu’elle avait vu plusieurs siècles plus tôt, avec son cher père. Celle qui lui avait volé son père. Néanmoins si elle se trouvait là, cela voulait certainement dire qu’il y avait une chance que son père se trouve à Haima également. La brunette se tut tout d’abord, donnant les faits à cette femme envers laquelle Thalisa commençait à vouer une haine. Elle attendit que sa belle-soeur aille dans la cabine avant de dire un mot à cette femme.

« Comment va Julian ? »

Ces mots feraient peut-être l’effet d’une bombe ou que cela causerait une dispute mais les mots étaient dit et Thalisa ne regrettait pas ces mots. Au moins elle serait fixée.

- Adrenalean 2016 pour Epicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 325
gallions : 2041
Voir le profil de l'utilisateur http://doptest.forumactif.com
Jeu 26 Juil - 9:45
La rencontre du jour
Oh non, pas elle  


Qui sera la plus piquante ?  
Gerante d’une boutique de vêtements, de robe majoritairement. Celle que je dessinais, on les réalisait et je les vendais. Hjordis n’avait pu me faire un si beau cadeau. La journée sonnait plutôt bien. Je n’avais pas pensé à Julian de la journée, preuve qu’il sort lentement de ma tête, ce qui est une bonne nouvelle. Je m’étais occupé de dessiner ma prochaine collection toute la nuit, en écoutant quelques musiques d’aujourd’hui. C’est bien la seule qui me plaise aujourd’hui. Les tenues des filles font si.. filles de joies, si impure. C’est un scandale. Hordis m’agace avec sa phrase qu’il ose me balançait à chaque fois que je râle à ce propos « Faut vivre avec son temps Mathilde. » Crétin. Comment pourrais-je vivre avec le temps, si on m’en prive pendant 270 années ?! Julian et Hjordis sont des crétins, à croire qu’ils sont de la même famille ces bandes d’idiots.

Je rangeais mes robes par tailles, par prix, par couleurs et par forme. Cela prenait du temps, alors je m’y étais collé de bonne heure, comme mon employée. Nous sommes que deux, c’est à peine suffisant pour gérer ma boutique, mais on fait avec, pas le choix de toute manière. Ma journée ces gâtées quand des clientes sont entrées dans ma boutique. Etonnant hein ? Je ne m’attendais pas à ces clientes là non plus. Thalisa de Saxe. La fille de Julian. Elle nous pourrissait la vie à l’époque celle-là. Je crois qu’elle ne comprenait pas que son père était heureux avec moi. D’un coté, je lui ai toujours que c’était bien qu’il aille la voir, résultat, c’est moi qu’elle déteste. Alors, que la jeune femme s’en va en cabine, je fais signe à mon employée de s’en occuper. Je m’attendais à discussion avec Thalisa, mais elle commençait par des piques, ce qui me refroidit et me rappelle pour que je la haïsse aussi.

« Oh, j’espère pour lui qu’il est mort. »


C’est la seule chose que j’ai pu répondre. Elle voulait jouer, on va jouer. Il est temps que quelqu’un la remette à sa place celle-là.

« Vous savez Thalisa, vous devriez vous poser les bonnes questions. J’ai l’impression qu’il était un aussi mauvais père qu’il était en tant que fiancé. »


J’affiche un sourire fière. Et c’était vrai. Je l’ai jamais empêché d’aller voir sa fille, comme je ne l’ai jamais obligé à m’arracher le cœur, me laissant inerte. Je regarde la brune avant de reprendre.

« La vérité, c’est Julian, je l’ai pas vu pendant 270 ans, et encore aujourd’hui, je ne sais pas où il est. J’espère juste qu’il est en train de crever, seul comme il le mérite. »

Fière. Cela n’allait surement pas lui plaire à la petite, mais j’étais prête à me battre avec s’il le fallait. Je n’ai pas peur de son visage de peste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 325
gallions : 2041
Voir le profil de l'utilisateur http://doptest.forumactif.com
Jeu 26 Juil - 9:46

What if…
CITATION LONGUE (+PETIT) ICI.
▴▽▴⟁▴▽▴
La remarque de la femme en face d’elle lui fit un pincement au coeur. Thalisa n’a jamais voulu, depuis la mort de trois êtres chers, imaginer la mort d’un autre membre de sa famille dont elle était proche. Son père faisait et fait actuellement parti des personnes qu’elle refuse de savoir mort ou du moins de s’imaginer avoir perdu définitivement son père. Néanmoins la brunette écouta simplement ce que l’ex belle-mère avait à dire, ne la coupant pas, ne se braquant pas non plus.

— Je vois.

Elle pensa d’ailleurs, par rapport à sa dernière remarque, que ce n’était pas étonnant qu’elle n’ai pas revu Julian de Saxe, cependant elle se tut, se disant qu’elle n’était pas là pour tuer quelqu’un ou se faire tuer que ce soit dans cette boutique ou bien au sein d’Haima tout simplement. Thalisa observa autour d’elle, personne, pas même sa belle-soeur. Elle se demanda ce qu’elle faisait. Avait-elle entendu ? Avait-elle un soucis à propos de n’importe quoi ?

— Un drôle de comportement pour une vendeuse de ne pas s’inquiéter pour les clientes. Ou du moins pour les bonnes vendeuses.

Une pique qui n’avait rien à voir avec son père. Ce terrain était définitifement trop glissant en y repensant. Thalisa n’avait aucune idée de ce qu’il s’était passé durant leur relation. Elle ne savait pas non lus si cette femme disait la vérité ou si c’était une de ces femmes complètement folle qui n’avait qu’une idée en tête : profiter financièrement à un moment opportun poursuite lâcher l’homme en question. Une croqueuse de diamant en somme. Ne pouvant pas savoir tout ça, elle avait décidé de la faire partir autre part. pas pour fouiller non, ce n’était pas son genre, mais plutôt pour se calmer et penser à certaines choses seules et voir pour quelques robes. Cependant, son attention se porta sur une robe blanche. Cette couleur était exactement la même que celle de sa robe de mariée, celle qu’elle avait laissé chez elle, en Écosse. Son visage ne se ferma pas pour autant mais elle avait son regard qui fixait cette robe, à la recherche de souvenirs qui apparurent assez rapidement. Des souvenirs à une époque où elle était heureuse et gentille bien que toujours avec un petit caractère. Cependant elle ne pouvait plus être comme avant et elle se demanda à l’instant comment la rencontre avec cette femme se serait déroulé auparavant, en Écosse avec son enfant, son mari et sa mère encore en vie. Elle ne le saurait jamais, ni elle, ni cette femme en face d’elle à priori.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Draught of Peace :: Flood :: RP HS-
Sauter vers: